23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 12:42

 

 

Bonnes fêtes aux lecteurs du blog.

 

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.

La tendance est haussière sur le CAC 40 à un horizon de 1 à quelques semaines.

Pour replacer les vagues à long terme on se réfèrera à l'analyse du 24 août 2012.

On peut désormais considérer que le compte y est : nous avons une structure elliottiste haussière suffisamment complète pour envisager un retournement.

Les indicateurs de sentiment sont plutôt en excès d'optimisme et sont cohérents avec un retournement (voir post "Les indicateurs de sentiments au 21 décembre 2012").

Le timing précis ne peut guère être anticipé à ce stade : dans quelques jours, une semaine, deux semaines? Je n'ai pas de signaux suffisamment clairs aujourd'hui pour faire le pari d'une baisse immédiate : par exemple des divergences baissières plus évidentes en unité de temps journalière, des motifs en diagonale terminale (ou wedge) sur plusieurs indices, des ruptures de support par exemple 1398 sur le S&P 500...

Nous avons eu dans la nuit de jeudi à vendredi un grand trou d'air sur les marchés qui étaient ouverts, notamment sur les futures américains (4% de baisse dont 3% en quelques secondes) suite à l'annonce de l'échec des républicains à proposer un compromis. C'était un flash crash.

Le marché s'est repris de sorte que presque rien n'apparait sur les indices européens et américains.

Ce trou d'air est visible sur mes analyses puisque je travaille avec un produit dérivé (CFD) qui cote 24h/24 et corrélé au CAC 40, au future CAC 40 et au delà, aux places boursières ouvertes.

Evidemment, mes stops suiveurs étaient vers 3630-3640 sur mes positions CFD et ils ont été activés. En revanche je n'ai pas de stop automatique sur les trackers.

Il n'y aura probablement pas d'accord d'ici la fin de l'année entre républicains et démocrates. On peut imaginer que les républicains vont être accusés de ne pas faire d'effort puisqu'ils ne sont même pas parvenus à proposer un compromis aux démocrates, auquel cas la balle aurait été dans le camp d'Obama.

On peut imaginer maintenant que Obama est en position de force. Il ne fera pas d'effort à court terme, les mesures automatiques de réduction des dépenses publiques et d'augmentation des impôts se déclencheraient dès début 2013.

Une nouvelle négociation aurait lieu début 2013, peut-être sous la pression des marchés et Obama sortirait vainqueur, étant celui qui a fait baisser les impôts qui s'établiraient sinon à un niveau très élevé.

Le marché a donc des raisons de baisser, mais peut-être pas autant que durant l'été 2011 dans le même contexte de débat sur le plafond de la dette.

 

Scénario préféré : l'impulsion en cours est quasiment complète autorisant une correction de moyen terme

Le processus correctif depuis la mi-septembre en mineure de liaison X pourrait avoir pris la forme d'un double zigzag en minutes cerclées w, x, y,  avec un point bas le 16 novembre à 3340 points.

Nous serions dans une nouvelle vague corrective haussière en mineure Z.

La mineure Z en cours se décomposerait en un zigzag en minutes cerclées a, b et c. La minute cerclée a semble être une impulsion.

La minute cerclée a aurait démarré par une première impulsion en minuette (i), suivi d'une correction de type zigzag en minuette (ii).

La minuette (iii) se serait développée selon une extension :

  • La subminuette i en impulsion.
  • Une correction en subminuette ii selon un motif correctif de type combinaison double ou triple marquant une alternance de forme marquée avec la minuette (ii).
  • Une impulsion en subminuette iii.
  • Une correction en triangle (nouvelle alternance) selon une subminuette iv.
  • Une subminuette v qui aurait mis un terme à la minuette (iii) vers 3690.

La correction en minuette (iv) a été très violente sur le produit sur lequel porte mes analyses (un CFD qui fournit une sorte de CAC 40 24h/24 ) dans la nuit de jeudi à vendredi.

Cela pourrait être un zigzag en subminuettes a, b et c dont la vague c n'irait pas plus bas que la subminuette a. Ce type de zigzag est autorisé mais ne répond pas à la guidance elliottiste. Sa probabilité d'occurrence est faible.

Enfin une minuette (v) serait en cours et achèverait la minute cerclée a. Impossible de fournir un objectif convaincant à ce stade. Peut-être faut-il se fier au nouveau canal de tendance (pas très convaincant lui non plus).

Nous aurions donc au final une impulsion à 9 vagues pour la minute cerclée a.

Ensuite, c'est un retracement en minute cerclée b, probablement de 38 à 79% de la minute cerclée a.

 

CAC-40-CASH-21122012-ut-5-min-I.gif


Un scénario alternatif : extension de la minuette (v)

Il n'y a en général qu'une seule des sous-vagues d'une impulsion qui est en extension.

C'est moins probable mais il peut y en avoir 2, la minuette (v) pourrait donc se prolonger selon une extension de sorte que notre minute cerclée a serait constituée au total de 13 vagues.

 

 

 

 

 

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

@lex83 23/12/2012 19:22

Bonnes Fêtes également à toi et un grand bravo pour tes analyses que j'ai découvert depuis 1 mois environ.
Longue vie à ce blog, et à son auteur :-)

PS : j'attends la correction avec impatience...

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -