30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 13:13

 

 

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.

La tendance est haussière sur le CAC 40 à un horizon de 1 à quelques semaines.

Pour replacer les vagues à long terme on se réfèrera à l'analyse du 24 août 2012.

Pour en savoir plus sur la théorie des vagues d'Elliott : Le postulat de la théorie d’Elliott pour comprendre définitivement.

La correction a réellement démarré après l'apparition d'une divergence baissière en unité de temps journalier sur le RSI.

Mon scénario préféré (avec 2 décomptes possibles) envisage un processus correctif qui se poursuivrait sur la première quinzaine de janvier 2013, les indicateurs de sentiment donneront peut-être le timing de fin de la correction.

Le scénario alternatif, envisage un processus correctif qui n'irait guère en dessous du support des 3600 avec donc une reprise de la tendance haussière qui pourrait être rapide. Ce scénario ne "colle pas" avec les indicateurs de sentiments qui ont besoin de plus de temps pour mettre en évidence un excès de pessimisme mais c'est une situation possible dans des marchés résolument haussiers...


 

Scénario préféré : correction en cours après une impulsion à 9 vagues.

Le processus correctif depuis la mi-septembre en mineure de liaison X pourrait avoir pris la forme d'un double zigzag en minutes cerclées w, x, y,  avec un point bas le 16 novembre à 3340 points.

Nous serions dans une nouvelle vague corrective haussière en mineure Z.

La mineure Z en cours se décomposerait en un zigzag en minutes cerclées a, b et c. La minute cerclée a semble être une impulsion.

La minute cerclée a aurait démarré par une première impulsion en minuette (i), suivi d'une correction de type zigzag en minuette (ii).

La minuette (iii) se serait développée selon une extension :

  • La subminuette i en impulsion.
  • Une correction en subminuette ii selon un motif correctif de type combinaison double ou triple marquant une alternance de forme marquée avec la minuette (ii).
  • Une impulsion en subminuette iii.
  • Une correction en triangle (nouvelle alternance) selon une subminuette iv.
  • Une subminuette v qui aurait mis un terme à la minuette (iii) vers 3690.

La correction en minuette (iv) pourrait être un zigzag en subminuettes a, b et c dont la vague c n'irait pas plus bas que la subminuette a. Ce type de zigzag est autorisé mais ne répond pas à la guidance elliottiste. Sa probabilité d'occurrence est faible. Cependant le flash crash est à la limite de la manipulation de marché auquel cas les principes elliottistes ne s'appliquent pas.

Enfin une minuette (v) serait terminée achevant la minute cerclé a. Nous aurions donc au final une impulsion à 9 vagues.

Nous aurions démarré un retracement en minute cerclée b, probablement de 38 à 79% de la minute cerclée a. Nous sommes déjà proche des 38% puisque les futures ont continué à baisser vendredi soir pour atteindre les 3680.

L'inconvénient de ce décompte est que le canal d'évolution a été sérieusement mis en défaut, les dernières vagues de hausse ayant difficilement marqué des plus hauts. Bref, la hausse deux dernières semaines était peut-être plutôt corrective : il est donc possible d'imaginer des structures elliottistes présentant des caractéristiques correctives : soit une diagonale terminale (voir second décompte), soit un vrai motif correctif tel qu'une correction à plat (voir troisième décompte).

 

CAC-40-CASH-28122012-ut-5-min-I.png


Scénario préféré avec un décompte alternatif : correction en cours après une impulsion à 5 vagues - la dernière vague étant une diagonale terminale.

Ce décompte amène aux mêmes perspectives que le décompte précédent.

C'est un décompte proposé par un des fidèles lecteurs du blog.

Il me parait assez probable bien que :

  • La subminuette i de la minuette (v) n'apparait pas clairement comme un zigzag.
  • En général, au sein d'une impulsion (minute cerclée a), une diagonale terminale apparait en vague (v) lorsque la (iii) est en extension, ce qui n'est pas le cas ici.

Cependant la diagonale terminale est plus convaincante sur le CAC 40 INDEX.

 

CAC-40-CASH-28122012-ut-5-min-II.png

 

Scénario alternatif : correction en cours selon un flat après une impulsion à 5 vagues . Reprise haussière rapide envisageable.

Ce décompte permet d'anticiper une reprise haussière très rapidement.

La hausse des deux dernières semaines tendait à être plutôt corrective, ce qui implique une diagonale terminale (décompte précédent) ou un motif correctif tel qu'une correction à plat (flat) pour notre minute cerclée b.

Dans ce cas, la dernière vague en minuette (c) est une impulsion ou une diagonale terminale qui en général représente en longueur 100 à 165 % de la minuette (a). Nous y sommes à peu près.

Rien empêche aussi de poursuivre la correction latéralement selon une combinaison (range 3580-3700).

 

CAC-40-CASH-28122012-ut-5-min-III.png

 

 

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lary 30/12/2012 20:17

la correction baissiere ayant demarré ce vendredi , il s agit d en trouver la durée et la profondeur ; sur le plan elliotiste le cac doit entrer au min sur la precedente iv entre 3575 et3600mais il
doit rester au dessus de la mm7 hebdo ou la mm30quotidienne ; donc le potenteil de baisse reste limité et un contact vers la mm30 Dest attendu ; la reprise haussiere se fera certainement dans une
dizaine de jours ;par contre je pense qu une fois cette derniere hausse au dessus de 3685 ,terminée le cac sera mur pour perdre au moins 10 PRCT ET LE SP vers 1320.en attendant il convient de s
assurer que le socle des 3575 EST suffisement solide pour permettre le rebond

bbsignal 31/12/2012 09:52



Si je tente une synthèse sur la guidance elliottiste du bouquin de Prechter concernant les retracements, on peut être encore être plus complet/précis :


- Si nous avons bien affaire à une b d'un zigzag abc, le retracement est en général
compris entre 38 et 79% soit 3550-3400


- Ensuite effectivement le "4" de degré fractal inférieur (soit ma (iv)) est une zone probable soit 3575 (surtout si ma vague
b cerclée était elle même une iv cerclée ce qui n'est pas le cas).


- Aussi, moins probable que le "4", le "2" de degré fractal inférieur (ma (ii) soit 3480) est assez courant si ma b cerclée était une ii cerclée.


- Enfin si ma (v) avait été en extension, on aurait encore autre chose.


- Les ratios de Fibo font partie de la guidance : typiquement 61.8 % si ma b est un zigzag, 38% si on latéralise (flat, combinaison...).


Donc pour faire simple dans la situation actuelle : 38 à 79 % de retracement avec 61% et 38% qui sont des repères clés selon que la correction est un zigzag ou non.


Je n'utilise pas les moyennes mobiles (qui j'imagine sont appliquées dans des approches elliottistes dérivées), donc je ne sais pas.


A+



  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -