22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 16:01

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.

Mon anticipation de la semaine dernière s'est révélée globalement bonne et parfaite sur les 3 premiers jours.

Cette affirmation n'implique pas automatiquement que toute stratégie de trade construite à partir de mon analyse soit gagnante. Un bon analyste n'est pas nécessairement un bon trader et réciproquement. Le premier chapitre de mon post illustre mon propos.

La semaine prochaine sera très impactée par "les news". Malheureusement, je ne suis pas parvenu à rester long sur le CAC 40 la semaine dernière. Une seule chose me parait importante dans ma situation : jouer des replis modestes pour entrer à la hausse avec un STOP LOSS légèrement en dessous de 3070.


Autopsie de la vague corrective en mineure 2 et illustration des trades que j’ai initiés la semaine dernière sur la base de mon analyse

Le lundi 17 octobre 2011 j’initie une position short sur le CAC 40 à l'ouverture à 3235 avec un stop non garanti à 3308. Le trade est automatiquement clôturé (stop profit) le mardi 18 octobre matin à 3110 soit 125 points gagnés.

Le mercredi 19 octobre soir, je place un ordre d'achat du CAC 40 à 3131 avec un stop loss garanti à 3079, en dessous du point bas  local à 3088. Le trade est perdant avec, le lendemain soir, un CAC 40 cash qui touche un nouveau plus bas à 3072. J'ai perdu 52 points. Le stop loss était garanti car je souhaitai maintenir le trade "over week" sans m'exposer à un fort décalage de cours.

Mon anticipation de fin de vague corrective constituait une hypothèse presque bonne, mais la théorie d'Elliott autorise des vagues correctives successives (combinaisons) dont l'objet n'est pas nécessairement de marquer un plus bas, mais plutôt de temporiser avant la reprise de la tendance de fond (haussière).

Comme indiqué sur le schéma, nous avons eu une première vague corrective noté minute w cerclée se décomposant en trois sous-vagues minuettes (a) (b) (c). C'est une correction de type "à plat expansée" (expanded flat 3-3-5). On aurait pu en rester là, même si la durée de la correction de la vague mineure 1 ainsi constituée paraissait un peu courte.

Une vague de liaison minute x cerclée a introduit un second mouvement correctif, noté ici en minute y cerclée de type zigzag, se décomposant en trois sous-vagues minuettes (a) (b) (c).

Mon stop loss aurait pu être suffisamment bas pour ne pas être déclenché par cet "écho correctif". Si j'avais utilisé des trackers, cela aurait été le cas car mon stop loss a été atteint hors séance (les CFD de mon broker cotent 24 h/ 24 sauf WE).

Je fais désormais l'hypothèse qu'il n'y aura pas un second "écho correctif" et que la mineure corrective 2 est achevée. Ce n'est qu'une hypothèse car les combinaisons triples sont des figures elliottistes classiques aussi.

J’aurais aimé tenter, à nouveau, un trade haussier afin d'être positionné long pour la suite mais je n’étais pas disponible en fin de semaine.

En cas de combinaison triple, il n'est pas nécessaire qu'un plus bas soit atteint pour la mineure 2.

L'intérêt de déterminer ou du moins de travailler avec une hypothèse de fin de mouvement correctif est de positionner un STOP LOSS afin de jouer, avec peu de risque, la reprise de la tendance de fond (i.e. du degré fractal supérieur = vague intermédiaire (1)). Ce point bas permet aussi de dessiner un canal d’évolution à l’aide de trois points, ce qui est beaucoup mieux que mes deux uniques points de la semaine dernière.

 cac40-CASH-211011-ut1h.png

 

Pour la semaine qui vient...Les haussiers ont un bon stop loss

Il n'y a pas de changement dans mon scénario préféré : scénario haussier avec un premier objectif de 3430 points pour le CAC 40.

Les indicateurs de sentiment ne se sont toujours pas détendus. La journée du vendredi 21 octobre 2011 s'est accompagnée d'une décrue spectaculaire mais il faudra de nombreuses journées comme celle-là pour acter une vraie détente.

Les indices américains ont pulvérisé vendredi 21 octobre 2011 leur résistance (l'équivalent des 3300 points sur le CAC 40 ) libérant un nouveau potentiel haussier et suscitant la sidération de nombreux commentateurs accusant les machines et leurs algorythmes de trading automatique.

La similitude entre le marché baissier de 2008 et celui de 2011 que j'évoquais dans mon post du 8 octobre 2011 et que suivent de nombreux baissiers "prend l'eau". La reprise haussière a été deux fois plus rapide en 2011 sans que les indicateurs de sentiments baissent.

Le détail d'évolution des cours sur mon schéma est, plus qu'à l'habitude, fourni à titre indicatif car les indices seront fortement ballotés par le "news flow" (les elliottistes estiment que les cours ne sont pas vraiment influencés par "les news" mais c'est un autre débat).

Finalement une seule chose m'importe : c'est le STOP LOSS qui doit être placé un peu en dessous de 3072 points.

Etant donné que je n'ai pas réussi à entrer et à rester en position longue la semaine dernière, je profiterai peut-être d'un repli pour le faire la semaine prochaine.

Trois types de nouvelles sont à considérer :

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -