1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 13:05

 

 

Meilleurs voeux pour l'année 2012.

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.

Mon anticipation précédente s’est révélée globalement bonne.

Un mouvement haussier en cinq vagues était immédiatement attendu vers l’objectif des 3250. Il a eu lieu avec une amplitude plus faible qu’anticipée puisqu’il s’est peut-être achevé ce vendredi 30 décembre 2011 vers 3160 points.

La tendance de fond (horizon 1 à quelques semaines) reste baissière sur les indices européens et les indicateurs de sentiment penchent pour un timing d’une baisse significative.

Il me semble que jouer la baisse avec un stop loss à 3250 et un objectif ambitieux constitue une stratégie avec un bon rapport rendement/risque.

 

Scénario préféré : rechute des marchés

Nous serions dans un grand mouvement correctif baissier selon trois vagues primaires cerclées A, B haussière (qui serait achevée) et C baissière à venir.

La vague primaire B cerclée se décomposerait en une série de vagues intermédiaires correctives multiples : (W) à la hausse, (X) de liaison à la baisse, (Y) à la hausse, (X) de liaison à la baisse et enfin la vague (Z) à la hausse.

La vague corrective haussière (Z) aurait démarré par une impulsion en mineure A suivie d’un mouvement correctif en mineure B corrigeant presque 76,4 % du mouvement précédent et enfin d’un mouvement haussier en mineure C.

La mineure C (une vague motrice) se décomposerait en 5 vagues minutes cerclées i, ii, iii, iv et v en cours ou achevée , selon une sorte de diagonale terminale. C'est une structure d'essouflement, avec une baisse des volumes bien qu'en cette période les volumes sont normalement bas. Il y a surtout une hausse qui s'est faite avec un RSI en divergence baissière en unité de temps 1 h. On doit au moins s'attendre à une correction dans les jours à venir.

La minute cerclée iii ne peut pas être la plus courte des vagues minutes cerclées i, iii et v. La vague minute cerclée v ne peut donc pas aller au delà des 3180.

3180 constitue donc un niveau de stop loss très serré pour jouer mon scénario préféré à la baisse.

 

cac40-CASH-301211-ut1h.png

 

Variations sur mon scénario préféré

Les prévisions sont difficiles surtout lorsqu'elles concernent l'avenir.

Une structure corrective telle que ma vague primaire B cerclée ne se dévoile que lorsqu'elle est ... achevée. Il ne faut donc pas trop compter sur l'approche elliottiste pour anticiper l'évolution probable des cours au sein d'une structure corrective.

Les variations sur mon scénario préféré sont donc nombreuses et ne remettent pas en cause la nouvelle rechute des marchés que j’anticipe.

En particulier :

  •  La vague mineure C ne serait pas achevée et continuerait en direction des résistances majeures à 3200-3250. En ce sens, un stop loss à 3250 pour jouer la baisse paraît plus pertinent afin d’englober, sans trop de pertes potentielles, ce type de scénario.
  •  La vague mineure C se développe plutôt de façon très dynamique, sous la forme d’une impulsion vers 3400 voire 3600, objectif de la figure en diamant mentionnée par le passé. Cette option n'est pas à négliger pour des raisons techniques et fondamentales. Selon les indices, plusieurs types de figures haussières sont en cours de validation (diamant, épaule tête épaule...), les indices américains sont à un point où ils pourraient basculer dans une configuration elliottiste haussière (hausses qui ressemblent à des impulsions), il y a désormais certaines (rares) valeurs de la cote française qui franchissent leur plus haut historique... J'ai l'impression que le marché est en train de changer de logique même si je n'ai pas encore toutes les clés pour comprendre : l'écart entre la performance des indices européens et américains atteint un extrême historique qui pourrait justifier une vague de rachat des sociétés européennes par les détenteurs de dollars, d'autant plus si l'Euro poursuit sa baisse. L'Euro et les indices européens semblent se décorréler ces derniers temps. Enfin, les économistes interrogés sur BFM Bussiness prévoient, en coeur, des marchés difficiles au premier trimestre 2012 et une bonne seconde partie d'année à l'image de l'année 2009 : un tel consensus me semble suspect...

 

Les indicateurs de sentiments indispensables mais pas infaillibles

Les principaux facteurs techniques de soutien à mon scénario préféré sont les indicateurs de sentiments.

En guise d’avertissement cependant, on peut constater que les indicateurs de sentiment sont inopérants en phase de retournement à long terme d’un marché baissier.

 

L’indicateur de sentiment constitué par la moyenne mobile à 5 jours de l’Equity Put Call Ratio est dans une situation d’optimisme court terme et donc est plutôt à la vente. A moyen terme, la moyenne mobile à 20 jours est neutre.

 

EPCR30122011-copie-1.png

 

L’indicateur de sentiment constitué par la moyenne mobile à 20 jours Total Put Call Ratio est dans une situation d’optimisme moyen terme et génère un signal de vente de moyen terme, en concordance, lui, avec la similitude du marché baissier de 2008.

 

TPCR30122011-copie-1.png

 

Le VIX quant à lui, confirme le regain d’optimisme relatif et le timing de vente.

 

VIX30122011-copie-1.png

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -