22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 16:47

 

 

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.
Mon anticipation précédente s’est révélée fausse, la zone des 3250 points a été franchie à la hausse.
Cependant les traits principaux de mon décompte restent d’actualité.
La tendance de fond reste baissière (pour un horizon de 1 à quelques semaines) mais elle est en train de basculer à la hausse.
Je suis obligé désormais d’adopter dans mon analyse un biais haussier.

Au delà des arguments haussiers évoqués la semaine dernière :

  • Les indicateurs de sentiments ont donné déjà le timing d’un départ baissier. Ils se sont révélés inopérants, ce qui arrive quelquefois, notamment lorsque le mouvement de fond est haussier ou lors de grands retournements haussiers. Dans ces cas, il est dangereux de s’entêter avec ces indicateurs. Il faut les mettre un peu de coté pour un certain temps.
  • Il est désormais acquis que la BCE fait, et fera ce qu’il faut. Au sens strict, la planche à billets ne tourne pas car le bilan de la BCE reste équilibré et même relativement solide. Cependant, les actifs que la BCE prend en collatéral sont de plus en plus risqués, mais pas plus risqués que ceux de la FED.

L'analyse elliottiste seule permet d'anticiper une correction, une simple correction. Ensuite, les champs du possible restent ouverts. Une rechute des marchés reste d'actualité mais elle peut arriver beaucoup plus tard.

Deux stratégies de trade sont envisageables pour moi :

  • Jouer les cassures de supports, sans anticiper les retournements, avec des stops loss au niveau des plus hauts récents.
  • Faire le pari de la confirmation de la tendance haussière en achetant les creux.

Les marchés pourraient être agités, à la hausse ou à la baisse, cette semaine par les déclarations de la FED (FOMC) sur sa politique monétaire et l'opportunité d'un QE 3 et, en fin de semaine, la publication de la première estimation du PIB américain au quatrième trimestre 2011.


Scénario préféré : au moins une correction à court terme
Nous serions dans un grand mouvement correctif baissier selon trois vagues primaires cerclées A, B haussière et C baissière qui n’aurait pas démarré.
La vague primaire B cerclée se décomposerait en une série de vagues intermédiaires correctives multiples : (W) à la hausse, (X) de liaison à la baisse, (Y) à la hausse, (X) de liaison à la baisse et enfin la vague (Z) à la hausse.
La vague corrective haussière (Z) aurait démarré par une impulsion en mineure A suivie d’un mouvement correctif en mineure B et enfin d’une impulsion haussière en mineure C en cours.
La mineure C se décomposerait en 5 vagues minutes cerclées i, ii, iii, iv et v.
La minute v cerclée aurait dessiné une figure en diagonale terminale, avec jusqu'à présent les minuettes (i), (ii), (iii), (iv) et (v) en cours, avec divergence entre les cours et le RSI. C’est une figure de retournement. La cassure du support de la diagonale conduirait à une bonne probabilité de départ d’un mouvement de correction de la hausse récente.
A un degré fractal supérieur, le canal dans lequel évolue la mineure C n'est pas encore cassé à la baisse. Une bonne probabilité de fin de mineure C pourra être actée sur cassure à la baisse vers 3205.

 

cac40-CASH-20012012-ut1h.png
 

Après la correction de court terme, pas d’anticipation à ce stade
Le principe du décompte adopté depuis plusieurs semaines n’est pas remis en cause. Après une correction qui pourrait tester la zone des 3250, tout est possible (équiprobable) pour les semaines à venir :

  • L’intermédiaire (Z) peut se prolonger selon un processus correctif haussier en vagues multiples.
  • La mineure C sera égale en amplitude à la mineure A vers 3360 soit, très bientôt. Cette amplitude est la plus probable : ni plus ni moins. L’impulsion en mineure C peut se prolonger selon des vagues en extensions. J’ai identifié 5 vagues : on pourrait monter à 9 ou 13 vagues.
  • La correction ne serait que le début de la primaire C soit, la rechute des marchés.


Existe-t-il un décompte qui justifie un nouveau marché haussier de long terme?

Je n’en ai pas trouvé !

Le mouvement haussier depuis les plus bas de septembre 2011 est de nature corrective, ce qui appelle une nouvelle baisse de grande amplitude aujourd’hui, dans quelques semaines ou dans quelques mois.


Des indicateurs de sentiment plutôt inopérants
Voir post du 22 janvier 2012 « Situation des indicateurs de sentiment au 20 janvier 2011 ».
Les indicateurs de sentiment militent depuis 1-2 semaines pour un changement directionnel, l’optimisme atteignant des extrêmes relatifs. Dit autrement, ceux qui sont acheteurs (optimistes) sont déjà sur le marché : ils peuvent en ressortir aussi vite qu’ils y sont entrés.
Ces indicateurs fournissent souvent un timing, pas toujours cependant, notamment lorsque le marché bascule en tendance de fond haussière. Dans ces cas, il vaut mieux ne pas trop insister.

 

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -