21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 17:07

J'avais déjà écrit sur la possibilité d'exploiter un indicateur économique avancé : le Consumer Metrics Institute's Growth Index qui mesure en direct les actes d'achats discrétionnaires (médias, automobile, luxe, biens de consommation durables, habillement, hôtellerie, loisirs) en exploitant les données issues du commerce en ligne.
Pourquoi faire compliqué si il y a plus simple et plus classique! C'est l'objet de l'exercice mené dans le présent post directement inspiré de l'approche de M. Chevallier dans son post en 4 parties sur "masse monétaire libre et croissance" (partie 1, partie 2, partie 3, partie 4).
"La variation de la croissance du PIB réel est inversement proportionnelle à celle de la masse monétaire libre qui est la différence entre l’augmentation de la masse monétaire M3 en données courantes et (moins) le taux de croissance du PIB réel. C’est la variation de cette masse monétaire libre qui est importante : quand elle augmente, la croissance du PIB diminue, et inversement".
L'agrégat M2-M1 représente l'épargne des ménages, M3-M2 la trésorerie des entreprises. M3 n'est plus publié aux US mais la consommation des ménages étant à l'origine de 70 % des variations de PIB, la masse monétaire libre M2-M1 reste pertinente.
L'agrégat monétaire M2-M1 US est publié hebdomadairement avec un décalage de 10 jours. Il est donc possible d'anticiper l'évolution de la croissance du PIB US presque en direct.
J'ai représenté ci-dessous la corrélation entre les variations trimestrielles en taux annualisé du PIB et de la masse monétaire libre M2-M1 depuis l'an 2000 aux US. Nous avons effectivement une corrélation qui mérite d'être exploitée même si la volatilité peut conduire à des surprises. Plus la masse monétaire libre M2-M1 augmente, plus le PIB diminue et inversement.

 

Image13.1.png

Quelle est la situation actuelle?
Le graphique ci-dessous reprend l'historique récent des variations trimestrielles en taux annualisé du FREE M2-M1 et du PIB (ainsi que les moyennes mobiles 4 périodes). Si on perçoit assez bien le ralentissement/stabilisation de la croissance aux second et troisième trimestres, les derniers chiffres du M2-M1 permettent d'entrevoir une reprise forte de la croissance pour le quatrième trimestre.

 

Image13.2.png

Partager cet article

Repost 0
Published by bbsignal.over-blog.com - dans Fondamentaux économiques
commenter cet article

commentaires

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -