13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 11:41

 

Voici une mise à jour de mon décompte en fractales du CAC 40 selon les vagues d'Elliott.

Mon anticipation de la semaine dernière s'est révélée plutôt bonne.

Nous avons eu droit à une attaque baissière (-6,5 %) après un petit excès haussier (+4,9 %).

L’attaque baissière est cependant restée plus modeste qu’attendu. Est-elle achevée ?

Les scénarios à court terme sont multiples. Il n’y a aucun consensus. J’en présente trois, ma préférence allant au premier.

Même si les scénarios sont nombreux, plusieurs trades à potentiel sont envisageables selon l'un ou l'autre des scénarios. On peut probablement, avec un peu de réflexion supplémentaire, exploiter les trois scénarios avec des stratégies court terme/moyen terme, long/short et du pyramidage. C'est tout l'art du trading je suppose...


Le scénario préféré : achèvement d’un triangle correctif et sortie par le haut

La CAC 40 effectuerait une correction en vague intermédiaire (X) au sein d’un triangle correctif.

Les volumes diminuent sur l'indice CAC 40 avec l'avancement de cette figure, ce qui renforce la pertinence de cette hypothèse.

Ce triangle est très évident sur le S&P 500.

Selon les règles elliottistes, chacune des cinq vagues mineures A, B, C, D et E doit se décomposer en trois sous-vagues minutes cerclées a, b et c. C’est peut-être le cas, l’identification des sous-vagues restant dans le cas présent, un exercice sommes toutes subjectif. La première vague mineure A du triangle ne serait donc pas une impulsion (impulsion qui devrait notamment compter 5 sous-vagues).

La vague mineure E est manquante et pourrait se matérialiser lundi et/ou mardi avec, à la clé, une baisse comprise entre 3 et 6 %. Cette baisse constituerait paradoxalement un signal haussier en concrétisant le triangle.

La sortie par le haut du triangle libérerait un potentiel de hausse de l’ordre de 10 %.

Il y a donc une opportunité de trade baissier très court terme et surtout, à suivre, un swing haussier de quelques semaines pour jouer un rallye de fin d’année et retrouver au moins les plus hauts vers 3410 points.

Pour chacun des trades, le stop loss doit être placé à proximité des lignes délimitant le triangle.

Les règles d’Elliott ne fournissent pas plus de précision puisque la tendance des vagues mineures à prendre appui sur les lignes ne sont que des évènements probables (guidances) et en aucun cas nécessaires. La vague mineure E pourrait donc aussi s’achever à mi-chemin ou tendre un piège en réalisant une fausse cassure par le bas, du triangle.

Il s’agit de mon scénario préféré car la figure est harmonieuse, plus encore sur l’indice américain SP500.

Par ailleurs, j’ai déjà mentionné, dans mon décompte du 7 octobre 2011, la saisonnalité favorable.

Depuis 1988 sur le CAC40, le mois de novembre est le huitième meilleur mois de l’année et le mois de décembre le second meilleur mois de l’année (post "Sell in may and go away?" du 9 avril 2011).

Par ailleurs nous sommes, pour les US, dans la troisième année du cycle présidentiel : depuis 1962 la troisième année du cycle présidentiel américain a produit une performance annuelle de 19 %, la meilleure des quatre années du cycle (post de Claude Mathy du 22 octobre 2011). Nous n’en sommes qu’aux alentours de 0 % pour l’année 2011!


cac40-CASH-111111-ut1h-I.png

 

Second scénario : la baisse à court terme est achevée

Ce second scénario s’inscrit dans la continuité du décompte de la semaine dernière. L’impulsion baissière identifiée en mineure A appelait une autre impulsion baissière. Elle aurait eu lieu en mineure C même si elle était relativement courte (un défaut d'identification du degré fractal est possible, auquel cas le troisième scénario paragraphe ci-après est à considérer).

A un horizon de 3 à 5 semaines c’est la hausse qui est attendue en vague intermédiaire (W) et qui aurait déjà démarré .

Ce scénario est invalidé sous 2992 points, niveau qui constitue donc le stop loss pertinent selon la théorie d’Elliott pour jouer la hausse.


cac40-CASH-111111-ut1h-II.png

Troisième scénario : la baisse

Ce troisième scénario s’inscrit aussi dans la continuité du décompte de la semaine dernière.

L’impulsion baissière identifiée en mineure A sur mon décompte appelait une autre impulsion baissière.

Elle n’aurait fait que démarrer avec une sous vague de baisse en minute cerclée i et une seconde vague haussière retraçante, en minute ii cerclée.

On doit au total compter 5 vagues en minute cerclée. Il reste donc du chemin à la baisse.

Ce scénario exploite en particulier la similitude avec la baisse de 2008 déjà mentionnée dans des posts antérieurs notamment la semaine dernière.


cac40-CASH-111111-ut1h-III.png

Les indicateurs de sentiment y sont favorables, l’optimisme court et moyen termes étant assez élevé.

Il faut cependant être conscient des limites des indicateurs de sentiment tels que l’Equity Put Call Ratio (EPCR), le Total Put Call Ratio (TPCR), le VIX, les enquêtes de l'American Association of Individual Investors auprès de ses membres.

Ils fournissent des indications précieuses en terme de timing pour des départs baissiers mais la baisse ne fait pas long feu si le marché n’est pas fondamentalement baissier.

Le suivi de ces signaux baissiers durant le marché haussier de 2003 à 2007 aurait conduit à de sérieuses déconvenues. On peut estimer que les signaux générés ne fonctionnent qu’une fois sur deux.

Ils fonctionnent plutôt bien lorsque le marché est en "mode panique".

A titre d'illustration, je présente les résultats d'un backtest sur le CAC 40 cash depuis 2005.


backtest-epcr-cac40-CASH-111111-utd.png

L'indicateur étudié est la moyenne mobile 5 jours de l'EPCR.

La stratégie consiste à vendre sur croisement à la baisse d'une bollinger inférieure. La durée du trade est fixée à 15 jours (il n'y a pas de stop loss et pas de stop profit). La durée du trade et les paramètres de la Bollinger sont optimisés afin de maximiser le taux de réussite sur la période 2004-2011.

Le taux de réussite s'élève à 56 % sur 2004-2011 :

  • Il grimpe à 71 % sur la période juin 2007-mars 2009.
  • Il chute à 40 % sur la période juillet 2004-juin 2007.
  • Il est à 55 % depuis mars 2009.

 

Les opinions et commentaires fournis par le blog BBSignal ne sont pas des recommandations mais l'avis d'un amateur. L’interprétation de ces opinions dans un but d’investissement se fait à vos risques et périls.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • BBSignal - scénarios d'évolution du CAC 40
  • : analyses techniques et scénarios sur le CAC 40 (1 à qques semaines) en combinant la théorie des vagues d'Elliott (40%), mes stratégies automatiques (20%), les indicateurs de sentiment (20%) et le consensus formé par les analystes (20 %).
  • Contact

 

 

 

 

Visites depuis le 17 mai 2013

Indicateur de sentiment agrégé de CNN Money

Les dons sont bienvenus!

TWITTER

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -